Le Système d’Information Sismologique (SI-S), action transverse thématique d’Epos-France, collecte, archive et distribue les données issues de 13 réseaux sismologiques permanents ainsi que de 88 réseaux temporaires (au 1ᵉʳ janvier 2024). Le Centre national de distribution et d’archivage des données sismologiques brutes (aussi appelé le Nœud B) est l’un des 12 nœuds d’EIDA, la fédération européenne de centres de données, qui opère au sein de l’organisation européenne ORFEUS. Le Nœud B est par ailleurs connecté aux services intégrés d’EPOS.

Tous les ans, le Nœud B publie sous forme de rapport les chiffres clés de l’hébergement et de distribution des données. Le rapport annuel 2023 est disponible sur l’Archive ouverte Hal d’Epos-France.

En bref, au 1er janvier 2024, le Nœud B héberge 102.3 téraoctets de données, pour 4711 stations et 24661 canaux. Au cours de l’année 2023, le Nœud B a distribué 68.2 téraoctets de données à environ 20 000 utilisateurs (adresses IP distincts), via environ 125 millions de requêtes web, avec une moyenne de 4 requêtes par seconde. Le Nœud B est le deuxième plus grand centre de données sismologiques en Europe en termes de réseaux hébergés. De plus, il se classe troisième au niveau mondial parmi les centres de données de la fédération FDSN (International Federation of Digital Seismograph Networks) qui distribuent les données conformément aux normes et services internationaux en sismologie.

L’ensemble des données, distribuées selon les principes FAIR, est décrit, découvrable et accessible via le portail seismology.resif.fr. A noter que le projet, très technique, de transformation du portail de Résif SI-S vers Epos-France a démarré en février 2024.

En savoir plus

Nombre de clients uniques et nombres de requêtes sur le Noeud B en 2023. Extrait du rapport © J. Shaeffer, ISTerre / Epos-France.